Lettre d'information SNALC-FGAF n°7 - novembre 2016
Si l'email ne s'affiche pas correctement, consultez sa .
Pour être sûr de recevoir nos informations, ajoutez pressesnalc@syndicat-snalc.net  à votre carnet d'adresses.
 
snalc
Le SNALC est le seul syndicat représentatif totalement indépendant (article premier de ses statuts)
Liberté, égalité, fraternité et enseignement. Depuis 1905.
CONTRACTUELS DE L'EDUCATION NATIONALE


Lettre d'information n°7 - novembre 2016


Pour nous écrire : contractuels@snalc.fr

 
L'actualité des contractuels

En cette rentrée 2016, de nombreux textes (un nouveau cadre de gestion des contractuels enseignants ou d'éducation plus protecteur, la prolongation de deux ans du dispositif de titularisation, la loi du travail El Khomri pour les contractuels des GRETA) sont parus. Ces textes,  pour lesquels le SNALC-FGAF a apporté sa contribution souvent de manière déterminante, créent des droits nouveaux pour les contractuels de l'Éducation nationale.

Toutefois ces avancées ne doivent pas nous faire oublier la situation de grande précarité vécue par de trop nombreux collègues.


Qu'il s'agisse de l'attente d'une affectation à la rentrée, des conditions de travail, des services incomplets, de la difficulté de se faire titulariser en candidatant au recrutement réservé -voir bilan session 2016 ci-dessous - les motifs de précarité sont encore trop nombreux.

Notre administration semble intéressée par l'idée d'un "nouveau statut" du contractuel, dont les missions et l'emploi seraient identiques à ceux des titulaires remplaçants, avec pour les agents en CDD des contrats d'un an renouvelables, voire deux ou trois ans. Ce statut leur garantirait un emploi à la rentrée, le maintien de la rémunération à taux plein durant la durée du contrat. Mais c'est également une façon pour l'État de pérenniser une situation qui ne devrait pas avoir vocation à l'être. Pour le SNALC, notre ministère est en faute. Les contractuels n'ont pas à être peu à peu transformés en "TZR-bis", mais sans le concours. Au contraire, l'État doit leur offrir un véritable droit à la formation continue, sous forme de Compte Personnel de Formation (dont ils sont exclus pour le moment), leur permettant soit la préparation aux concours de l'Education nationale et de la Fonction Publique, soit une reconversion professionnelle. A l'heure où l'on peine à recruter des professeurs, les contractuels doivent être en mesure de présenter dans les meilleures conditions possibles les concours externes, internes, et réservés, et non être laissés à l'abandon dans une situation bâtarde et non sécurisée.


Philippe FREY, membre du Bureau National, chargé du secteur Contractuels
contractuels@snalc.fr

 
Nouveau cadre de gestion DES CONTRACTUELS ENSEIGNANTS ET D'ÉDUCATION

Recrutement et classement, obligations de services, rémunération, évaluation professionnelle, recours...

De nouveaux décrets parus à la rentrée vont permettre d'harmoniser les pratiques académiques  […]

   Lire la suite
 
Recrutements réservés 2016 : un bilan inacceptable
Le plan Sauvadet devait être un plan de titularisation permettant de résorber la précarité dans la Fonction Publique. Force est de constater que le ministère ne permet pas aux contractuels de préparer le concours réservé dans de bonnes conditions[…]
   Lire la suite
 
Contractuels de la formation continue
La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, dite loi El Khomri, modifie le régime applicable aux agents contractuels recrutés par les Greta en matière de quotité de travail, d'accès au CDI et de titularisation dans la fonction publique.[...]
   Lire la suite
 
SOUTENEZ NOS ACTIONS
ADHÉREZ AU SNALC-FGAF
L'adhésion au SNALC-FGAF pour un Contractuel coûte 60 €, soient 20€ SEULEMENT après crédit d’impôt de 66%, et inclut : protection juridique GMF, "comité d'entreprise" Avantages SNALC (réductions grandes marques).[…]
   Lire la suite
 
le snalc-fgaf sur facebook !
La page officielle du SNALC (CSEN-FGAF), seul syndicat représentatif de l'Education nationale indépendant et non subventionné
Suivez-nous sur twitter !
Et restez informés des actualités, réformes, passages radios, lieux de rassemblement… De l'actualité SNALC (CSEN-FGAF) !
 
Vous pouvez exercer votre droit d'opposition, d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en cliquant sur le lien de désinscription ci-dessous ou en nous adressant un courrier à l'adresse suivante : SNALC-FGAF - 4, rue de Trévise 75009 PARIS France. (N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail de manière bien lisible).

Pour vous désinscrire définitivement de la newsletter SNALC merci de cliquer sur me désinscrire