Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

LETTRE D'INFORMATION du SNALC et du SNE - octobre 2018

Pour être sûr de recevoir nos informations, ajoutez pressesnalc@syndicat-snalc.net à votre carnet d'adresses

PROFESSEURS DES ECOLES & INSTITUTEURS

PPCR : nous avions voté contre

Faut-il rappeler que le SNALC et le SNE ont voté contre le PPCR ?  (1)


Faut-il rappeler que cette position avait ouvertement été critiquée par d’autres, montrant du doigt nos syndicats prétendument opposés à toute évolution des carrières des professeurs ? Doit-on rappeler que l’augmentation des salaires avait été vendue médiatiquement en prenant pour référence la revalorisation touchant les derniers salaires des derniers échelons quasi inaccessibles ? Cela avait provoqué chez les non-enseignants une vague de réactions vives et tout le monde y allait de bon cœur pour stigmatiser les professeurs, ces privilégiés grassement payés.


L’incidence de cette « revalorisation », qui n’a touché qu’une petite partie des enseignants, le dégel très temporaire du point d’indice et l’augmentation de l’ISAE au niveau de l’ISOE qui n’était que légitime, ont artificiellement placé en 2016 l’enseignant en tête des augmentations de salaires des fonctionnaires (2). En réalité, il n’en est rien : la profession se paupérise. Et ceux qui progressaient au rythme le plus rapide (le grand choix) en sont pour leur poche. Étrange « revalorisation » qui diminue les revenus d'une partie des collègues…


Certains syndicats trouveront dans ces « augmentations » l’occasion de dire « merci PPCR ! », mais la réalité est tout autre. Si pour certains collègues, leur récente promotion en classe exceptionnelle apparaît comme une « récompense pour service bien accompli », pour la majorité des collègues comme nous l’avions annoncé, « PPCR » rime avec « amer ». Notamment pour celles et ceux qui pouvaient prétendre à l’accès à la hors-classe et qui ont reçu une appréciation arbitraire qui va les suivre jusqu’en fin de carrière. Cela sonne comme une sanction sans aucune reconnaissance du travail accompli. Le SNALC et le SNE ne comptent pas en rester là, et étudient dès à présent les voies de recours, y compris judiciaires.

Rythmes scolaires : souvenez-vous !

Lors de la mise en place de la semaine de 4,5 jours, le SNALC et le SNE s’étaient clairement positionnés contre.


En septembre 2018, 85% des écoles ont rebasculé dans la semaine de 4 jours et nous nous en félicitons.


Néanmoins, certains aujourd’hui réécrivent l’histoire, en se targuant d’avoir été les fers de lance de ce retour aux 4 jours. Le SNALC et le SNE tiennent donc à rappeler la réalité des faits.

En 2010, L’Appel de Bobigny a été signé par le SE-UNSA, le SNUIPP, le SGEN-CFDT et la CGT. Cet appel condamnait sans équivoque la semaine de 4 jours et appelait… à la semaine des 4,5 jours ! (1)  


À la veille des élections professionnelles, il convient de rappeler cette donnée, afin que les collègues puissent choisir le syndicat qui a réellement porté leurs revendications.


Le SNALC et le SNE ont toujours assumé et réfléchi leurs choix, dans le seul intérêt des écoles et des collègues, et sans les instrumentaliser. Et nous n'avons pas l'intention de changer notre manière de faire du syndicalisme.



(1) https://150ans-laligue.org/150ans-laligue/wp-content/uploads/appel_bobigny.pdf page 36

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2018

Pour les élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre 2018, vous allez voter pour les listes SNE-SNALC.

Mais êtes-vous électeur ?

Pouvez-vous être candidat ?

A quels scrutins participerez-vous ?

Le SNALC et le SNE vous tiendront régulièrement au courant de toutes les informations utiles.

VOS CORRESPONDANTS :

Vous pouvez exercer votre droit d'opposition, d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en cliquant sur le lien de désinscription ci-dessous ou en nous adressant un courrier à l'adresse suivante : SNALC-SNE - 4, rue de Trévise 75009 PARIS France. (N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail de manière bien lisible).

Pour vous désinscrire définitivement de la newsletter envoyée directement par le SNALC-SNE merci de cliquer sur me désinscrire