Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

Pour être sûr de recevoir nos informations, ajoutez pressesnalc@syndicat-snalc.net  à votre carnet d'adresses.

Lettre d'information SNALC n°12 - octobre 2018

CONTRACTUELS DE L'EDUCATION NATIONALE

Lettre d'information n°12 - octobre 2018
Pour nous écrire : contractuels@snalc.fr
Remplissez notre FORMULAIRE EN LIGNE

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : JE VOTE SNALC !

Avec l’achèvement du plan de titularisation par concours réservés et examens professionnalisés, débuté en 2012 et censé favoriser l’accès des contractuels à la Fonction publique, l’heure du bilan a sonné. Or, force est de constater que les résultats de ce dispositif sont décevants, puisque la moitié des postes ouverts aux concours n’a pas été pourvue. Ce énième plan de titularisation a donc manqué sa cible. Si le ministère avance plusieurs explications à ce demi-succès (plus politiquement correct que demi-échec !), pour le SNALC, il n’y en a qu’une : l’esprit du dispositif n’a pas été respecté. En effet, la réussite aux concours reposait uniquement sur des savoirs académiques, alors qu’elle aurait dû valider une reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Si le SNALC défend le fait que les contractuels puissent préparer les concours externes et internes dans de bonnes conditions, il continue à exiger un plan de titularisation digne de ce nom, pérenne et non sur quelques années, fondé sur la validation des acquis de l’expérience professionnelle. C’est l’une des revendications majeures du SNALC pour enrayer la précarité des non titulaires.


Par ailleurs, la mise en œuvre du nouveau cadre de gestion des contractuels est également très insatisfaisante, parce qu’elle repose sur des pratiques académiques extrêmement disparates, générant des inégalités de traitement. En effet, chaque rectorat gère ses contractuels comme bon lui semble, le plus souvent en fonction des contraintes locales (abondance ou pénurie d’agents non titulaires), ce qui va à l’encontre du principe d’unité de la Fonction publique. Pour le SNALC, ces pratiques profondément illégitimes et discriminatoires sont inacceptables et doivent cesser. En l’occurrence, parallèlement à un plan de titularisation pérenne, le SNALC réclame l’élaboration de règles nationales et injonctives sur les conditions de recrutement, d’emploi, de rémunération et d’avancement, empêchant définitivement les académies de contourner impunément la loi. Améliorer et renforcer le cadre de gestion des contractuels constitue une autre revendication majeure du SNALC en faveur des contractuels.


En conséquence, le SNALC, sans idéologie et sans compromission, riche de son expérience de terrain et de sa maîtrise de vos problématiques, est le syndicat le mieux à même de défendre, avec pugnacité, cohérence et humanité, vos intérêts pour les quatre prochaines années. D’ailleurs, c’est ce qu’il a fait toujours fait, au niveau national, obtenant de nombreuses avancées pour les contractuels, comme au niveau académique, et beaucoup d’entre vous peuvent en attester. Mais, pour faire entendre sa voix, et donc votre voix, il a besoin d’élus, de beaucoup d’élus.


Pour donner ce pouvoir au SNALC, et lui permettre d’être ainsi un contre-pouvoir fort face à l’Administration, aux élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre prochains, VOTEZ et appelez à VOTER massivement pour le SNALC.

Philippe FREY, Vice-président du SNALC

contractuels@snalc.fr

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : JE VOTE « DEFENSE DE MES INTÉRÊTS », JE VOTE SNALC !


Dans notre précédente lettre électronique, à travers un petit questionnaire, nous vous proposions de faire le point sur les élections professionnelles qui auront lieu du 29 novembre au 6 décembre prochains. Après analyse de vos réponses, il ressort que 92% d’entre vous connaissent l’enjeu primordial de ce scrutin, 71% ont l’intention de voter pour ces élections professionnelles, plus de 50% sont prêts à voter pour le SNALC (l’autre moitié étant indécise) et enfin, 86% souhaitent connaître le programme détaillé du SNALC. Ces résultats sont extrêmement encourageants, car vous savez que l’amélioration de votre situation dépendra de votre mobilisation pour ces élections et que le SNALC est à même d’incarner cette amélioration. Nous allons vous démontrer que vous avez raison. [...]

CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE : CE QU'IL FAUT SAVOIR !

Les agents contractuels de droit public en activité bénéficient de congés de maladie ordinaire pendant une période de 12 MOIS CONSÉCUTIFS ou, en cas de service discontinu, au cours d’une période comprenant 300 jours de services effectifs, dans les limites suivantes :

Lire la suite .....  [...]

COMPRENDRE SA FEUILLE DE PAIE


On annonce sa dématérialisation à l’horizon 2020, il arrive souvent entre nos mains plusieurs semaines après le virement de notre dû sur notre compte bancaire, on recommande de le conserver à vie… Ce document si précieux et familier est bien évidemment notre bulletin de paye. Mais, en connaissez-vous toutes ses composantes ? C’est pourquoi à partir d’un bulletin de salaire récent d’un contractuel enseignant, nous vous proposons de vous aider à comprendre chacun de ses éléments. [...]

RECRUTEMENTS RÉSERVÉS : UN BILAN DÉCEVANT


Le plan de titularisation par concours réservés et examens professionnalisés, ouvert en 2012, suite à la parution de la loi du 12 mars 2012 relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la Fonction publique (dite loi Sauvadet), vient de se terminer. Ce plan avait pour ambition de faciliter l’accès au statut de fonctionnaire des agents contractuels et à améliorer leurs conditions d'emploi. Quel bilan peut-on en dresser ? Tour d’horizon. [...]

FORMATIONS CONTRACTUELS  dans votre académie


Le SNALC organise plusieurs colloques, à l’écoute de vos questions : titularisation, stage et classement en cas de réussite à un concours, rémunération, nouvelles modalités de la "CDIsation", vos droits, présentation du futur cadre de gestion des contractuels,bilan du dispositif Sauvadet. INSCRIPTIONS ouvertes.

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : MODE D’EMPLOI


Du jeudi 29 novembre au jeudi 6 décembre 2018, auront lieu les élections professionnelles dans l’Éducation nationale. En tant qu’agent non titulaire, vous êtes appelé(e) à voter pour élire vos représentants syndicaux au Comité Technique Ministériel (CTM), au Comité Technique Académique (CTA) et à la Commission Consultative Paritaire (CCP), chargés de défendre vos intérêts professionnels individuels et collectifs pour les quatre prochaines années. Si ces instances ont un rôle primordial dans la défense de votre carrière individuelle, elles pèsent aussi sur les orientations politiques et les réformes futures, y compris celles concernant les contractuels. Or, dans un avenir très proche, votre statut devrait à nouveau connaître des modifications. Par conséquent, intéressé(e) au premier chef, vous devez voter ! Mais, comment voter ? [...]

Cher(e) collègue,

L'édition 2018 du guide SNALC du Contractuel enseignant, CPE,  psychologue de l’Éducation nationale vient de paraître.

Ce guide se présente en deux parties :

• Le volume 1 : Le recrutement et l'emploi

• Le volume 2 : Droits, obligations, protection du contractuel de droit public de l'Éducation nationale

j'adhère par

j'adhère par

j'adhère par

AVANTAGES SNALC

Retrouvez les dernières offres en cliquant sur le lien...

VOS CORRESPONDANTS ACADEMIQUES

Je souhaite me désabonner des courriers envoyés directement par le SNALC, y compris sur ma carrière : je confirme