Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

PERSONNELS DE L'ENSEIGNEMENT PRIVÉ SOUS CONTRAT


SNALC – Lettre d’information n°19 – octobre 2018

TOUCHE PAS À NOS POSTES

Chers collègues,


Alors qu’en cette rentrée scolaire 2018, le ministre Blanquer nous annonce une suppression des postes d’enseignants tant dans le public que dans le privé sous-contrat, que reste-t-il de le la promesse d’une « Ecole de la confiance » ? Ces déclarations, qui s’ajoutent à la casse du lycée, de la voie professionnelle et du baccalauréat, marquent à nouveau une rupture nette entre les espoirs des enseignants et les objectifs d’austérité du ministère. La revalorisation tant espérée de notre profession s’est traduite par un ridicule PPCR après des années de gels indiciaires, éforme insultante à laquelle s'est opposé le SNALC. Feindre de ne pas comprendre la crise du recrutement aujourd’hui, c’est dénigrer encore davantage ces hommes et ces femmes travaillant au service de notre société.


Dénonçant ces mesures assassines, notre syndicat ne cesse de multiplier les interventions pour mieux vous protéger et vous offrir des conditions de travail dignes. Nous avons par ailleurs déposé un préavis de grève pour le 9 octobre afin de permettre à ceux qui le souhaitent de manifester publiquement leur refus des mesures concernant l’Éducation nationale.

Loïc AYNE
Responsable national de l'enseignement privé
prive@snalc.fr

POLITIQUE DU MINISTÈRE : RIEN NE VA PLUS


Le SNALC a déposé un préavis de grève pour le 9 octobre. Il est le seul syndicat à avoir totalement voté contre le PPCR ; Il a également voté contre la réforme du lycée.

TOUCHE PAS A NOS POSTES !


Le SNALC a bien noté que Jean-Michel Blanquer affirmait encore ce matin être le ministre des professeurs. Il lui propose donc de commencer par arrêter de prendre ces derniers pour des buses.

MOUVEMENT DES ENSEIGNANTS : UNE HARMONISATION EST NÉCESSAIRE


On pourrait imaginer, en ce XXIème siècle - époque de l’Internet et de l’école numérique, que les rectorats puissent communiquer entre eux, travailler de concert et adopter un cadre commun. Que nenni !  Les personnels ayant déjà changé d’établissement voire d’académie ou demandant une mutation s’en sont aperçus à leur dépens. Le SNALC demande une harmonisation nationale. [...]

LA PRÉ-PRÉ-RENTRÉE, ENCORE UNE MESURE ILLÉGALE


Le mot « autonomie » signifie d’être à même de gérer des affaires sans en référer systématiquement à un pouvoir central. Mais cela sous-entend-il que l’on puisse agir selon le bon plaisir ? Que les limites du cadre puissent être bafouées ? [...]

LES AESH DANS LE PRIVÉ, LES OUBLIÉS DU MINISTÈRE


Les personnels AESH font partie intégrante des équipes pédagogiques : telle est en tout cas la vision du SNALC qui les défend depuis toujours. Le statut de ces personnels reste néanmoins obscur au sein de l’enseignement privé sous contrat, notamment vis-à-vis de leur rôle dans les instances représentatives du personnel. [...]

LA QUINZAINE UNIVERSITAIRE n° 1420


Retrouvez notre dernière Quinzaine universitaire


L'INSÉCURITÉ DE L'EMPLOI





ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2018

Elections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre 2018. Êtes-vous électeur ? Pouvez-vous être candidat ? A quels scrutins participerez-vous ? [...]

AVANTAGES SNALC

Retrouvez les dernières offres en cliquant sur le lien...[...]

L'ADHÉSION AU SNALC

Ce que comprend aussi votre adhésion au SNALC : assistance et protection juridiques pénales (agressions, diffamation, harcèlement...) ;dispositif exclusif d'aide à la mobilité : mobi-SNALC ; tarifs négociés auprès de nombreux partenaires : "Avantages-SNALC".

Le SNALC est totalement indépendant : les cotisations sont ses seules ressources. Il n'a de compte à rendre qu'à ses adhérents.

j'adhère par

j'adhère par

Pour vous désabonner de toutes les communications directes du SNALC, y compris sur votre carrière : me désinscrire