Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

Lettre d'information SNALC n°11 - septembre 2018

Pour être sûr de recevoir nos informations, ajoutez pressesnalc@syndicat-snalc.net  à votre carnet d'adresses.

CONTRACTUELS DE L'EDUCATION NATIONALE


Pour nous écrire : contractuels@snalc.fr
Remplissez notre FORMULAIRE EN LIGNE

CONTRACTUELS : YES, WE CAN !

Ces trois dernières années, le nombre de contractuels enseignants a augmenté de 15%, pour atteindre environ 36000 agents, soit près de 32000 Equivalents Temps Plein*.


Toutefois, malgré des effectifs croissants et un nouveau cadre de gestion, la situation des contractuels ne s’est guère amendée. La plupart des collègues non titulaires n'ont pas vu d’améliorations significatives de leur situation et demeurent dans une grande précarité. De plus, trop fréquemment encore, ils connaissent les affres d'une affectation tardive ou lointaine (si ce n'est les deux à la fois), générant d'importants frais de déplacement non remboursés, à temps incomplet ou des périodes de non renouvellement de contrat, rendant difficile les fins de mois.


Pourtant le cadre de gestion actuel permet d’enrayer cette précarité récurrente.


En effet, les rectorats - certains le font, mais trop peu - ont la possibilité d'octroyer des contrats à l'année, rémunérés à temps plein, pour assurer des suppléances de courte durée, et ce quelle que soit la quotité de service. Ils peuvent également, en cas d'affectation dans des zones éloignées, rémunérer à un niveau plus élevé les contractuels, leur permettant ainsi de couvrir d’onéreux frais de déplacement. Rien non plus ne leur interdit de renouveler un contrat à une contractuelle en congé maternité à l’issue de son contrat, lui évitant par conséquent, de perdre son ancienneté pour la CDIsation et la réévaluation de sa rémunération.

In fine, rien n'interdit l'application de nombreuses mesures de nature à améliorer les conditions de recrutement et d'emploi des agents non titulaires, si ce n'est une détermination, voire une obsession, à faire des économies budgétaires. A l'heure où fleurissent les rapports sur l'importance et la nécessité d’un recours toujours plus large aux contractuels, on ne peut que constater la distorsion qui existe entre les intentions ministérielles et les pratiques académiques. Il ne suffit pas de faire des lois, décrets et circulaires, faut-il encore que ces textes soient appliqués. Que l’on ne nous dise pas que cela est impossible. Il faut juste une volonté politique.

Le SNALC a revendiqué et obtenu par son action déterminée, au niveau national, un nouveau cadre de gestion des contractuels, comportant de nombreuses avancées. Le SNALC exige que les contractuels puissent pleinement bénéficier de ces mesures dans toutes les académies, tout en continuant à revendiquer un statut fondamentalement et définitivement plus protecteur pour ces personnels.
Mais, notre combat nécessite votre soutien. Nous comptons donc sur vous pour nous l’apporter lors des prochaines élections professionnelles, en votant et faisant voter massivement pour le SNALC !



* rapport de la cour des comptes "Le recours croissant aux personnels contractuels" du 30.05.18

Philippe FREY, vice-président du SNALC

contractuels@snalc.fr

CONTRACTUELS : VÉRIFIEZ VOTRE CONTRAT


Même si dans la pratique, le contrat de travail est le plus souvent un contrat-type, rédigé à l’avance par l’administration sur lequel on demande à l'agent d’apposer sa signature - sans aucune discussion sur les clauses qu’il contient de peur de ne pas être recruté par l’employeur - vous ne devez pas signer ce contrat les yeux fermés. En effet, il est impératif de vérifier un certain nombre de points avant de signer votre contrat.[...]

CONTRACTUELS ENSEIGNANTS : ATTENTION A VOTRE VS !

Le VS (ventilation de service), intitulé aujourd’hui « ÉTAT DES SERVICES D’ENSEIGNEMENT », est le document officiel qui récapitule votre service annuel d’enseignement. Édité en général courant octobre par votre établissement, ce dernier vous le soumettra pour approbation et signature, avant « remontée » par voie électronique au rectorat. Il est fondamental d’en vérifier attentivement l’exactitude, puisqu’il sert pour le calcul de votre rémunération.  [...]

LES CONCOURS DE RECRUTEMENT : SESSION 2019


Pour être titularisé dans la Fonction publique, il est nécessaire, pour les enseignants, CPE et Psychologues, de passer et réussir un concours de recrutement. Pour chaque concours, non seulement, il convient d’en connaître les conditions d’accès et le calendrier, notamment les dates d’inscription, mais aussi les programmes, les épreuves, les possibilités de préparation, les sujets et rapports de jury des sessions antérieures, le nombre de postes ouverts…, afin de maximiser vos chances de réussite. [...]

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : FAISONS LE POINT


Les élections professionnelles permettent aux personnels de la Fonction publique d’élire des représentants pour défendre leurs intérêts professionnels, constituant ainsi un temps démocratique fort. Par conséquent, en tant que citoyen et enseignant ou CPE ou Psy EN contractuel de l’Éducation nationale, nous aimerions savoir comment vous percevez ces élections professionnelles. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir répondre, rapidement en quelques clics, à notre enquête en ligne.

Lien : accéder à l'enquête en ligne  [...]

Cher(e) collègue,

L'édition 2018 du guide SNALC du Contractuel enseignant, CPE,  psychologue de l’Éducation nationale vient de paraître.

Ce guide se présente en deux parties :

• Le volume 1 : Le recrutement et l'emploi

• Le volume 2 : Droits, obligations, protection du contractuel de droit public de l'Éducation nationale

ADHERER AU SNALC

Représentatif, Puissant, Indépendant,
Travailleur, Honnête et transparent.

Autant de raisons d'adhérer !

AVANTAGES SNALC

Retrouvez les dernières offres en cliquant sur le lien...

VOS CORRESPONDANTS ACADEMIQUES

Vous pouvez exercer votre droit d'opposition, d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent en cliquant sur le lien de désinscription ci-dessous ou en nous adressant un courrier à l'adresse suivante : SNALC  - 4, rue de Trévise 75009 PARIS France. (N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail de manière bien lisible).

Pour vous désinscrire définitivement de la newsletter SNALC merci de cliquer sur me désinscrire